Environnement, patrimoine naturel:

 

Si vous vous promenez dans Buesa vous avez de grandes chances de rencontrer un berger avec ses vaches ou ses moutons. Le village est comme posé sur le flanc de la montagne, à 1135m d’altitude, et présente plusieurs exemples d’architecture traditionelle des Pyrénées: l’église, le lavoir, la forge, les étroites rues aux murs de Pierre et toits dallés. La vue sur la vallée de Broto et le massif de Tendeñera ne vous laissera pas indifférent.

 

Le fait que nous soyons si près du massif du Mont Perdu dans le canton du Sobrarbe, avec une densité de 3 habitants au km2, donne à la nature tout le protagonisme.

 

Massif du Mont Perdu, Patrimoine de l’Humanité:

 

Parc National d’Ordesa et Mont Perdu et Vallée de Gavarnie.

 

Le Parc National d’Ordesa fut créé en 1918, sa surface compte 15.608 hectares de Parc National étroitement protégés et presque 20.000 hectares périphériques au sein desquels siège Buesa.

 

Les paysajes du Massif du Mont Perdu sont uniques en Europe. Il domine 6 vallées considérées patrimoine de l’Humanité. Chacune d’entre elles presente des caractéristiques morphologiques et de végétation bien différentes.

 

Vallée d’Ordesa: la plus proche de Buesa et aussi la plus connue. Il s’agit d’une vallée au modélage glaciaire. Son accès est régulé durant l’été et la Semaine Sainte depuis Torla. Elle a été déclarée Parc National d’Ordesa en 1918 avant que l’ampliation de 1982 ne viennent inclure 3 autres vallées au désormais Parc National d’Ordesa et Mont Perdu.

 

Vallée de Pineta: orientée vers l’Est, cette vallée héberge la glacier du Mont Perdu et est la plus large du Parc National. Les promenades à pied débutent au Parador de Pineta depuis lequel vous pourrez vous rendre facilement aux plaines de la Larry et avec un effort supplémentaire, aux cascades de la rivière Cinca, au Balcon de Pineta, au Lac gelé de Marboré, au Mont Perdu, etc. En voiture, vous pourrez apprécier de belles vues panoramiques de la vallée depuis le village d’Espierba.

 

Canyon d’Añisclo: orientée vers le Sud, modelée par l’érosion fluviale où l’on ressent fréquemment le phénomène de l’inversion de température. Silloné par la rivière Bellos, vous pouvez le parcourir en voiture toute l’année depuis Escalona jusqu’à l’ermitage de San Urbez, et en sens contraire seulement en basse saison. À San Urbez il est posible de réaliser une petite promenade circulaire à pied ou bien de Monter à la Ripareta jusqu’au canyon de la Pardina.

 

Gorges d’Escuain: après avoir visité le village de Tella, son dolmen et ses ermitages, nous pouvons nous rendre à Revilla et nous promener aux points de vue des gorges où il est possible que nous observions plusieurs gypaètes barbus au–dessus de nous. Les gorges abritent un des réseaux souterrains des plus grands d’Europe.

 

Cirque de Gavarnie: le Cirque de Gavarnie abrite la grande cascade de Gavarnie qui avec sa chute verticale de 380m est la plus grande d’Europe.

 

Cirque d’Estaube: situé au nord du massif du Mont Perdu, le clima atlantique qu’il y règne fait de lui un endroit pourvu d’une luxuriante végétation.

 

La Vallée de Bujaruelo, réserve de Biospère:

 

Propriété de l’ensemble des municipalités appartenant aux communes de Broto et Torla, on y accède depuis ce dernier. Il s’agit d’une vallée dont l’histoire a marquée celle de la vallée de Broto.

 

La vallée de Bujaruelo possède de grandes surfaces de pâturages sur lesquels plusieurs milliers de vaches et brebis paissent encore tous les ans.

 

Il s’agit d’une réserve de chasse mais également d’une réserve de Biosphère; c’est une vallée typiquement pyrénéenne suivant le cours de la rivière Ara qui naît en France, dans le massif du Vignemale, montagne marbrée qui fait transition entre le massif du MOnt Perdu et les montagne de l’axe pyrénéen avec les montagnes de Panticosa et Sallent de Gállego.

 

Depuis le refuge de San Nicolas de Bujaruelo:

 

  • La vallée d’Otal. Magnifique exemple de vallée glaciaire avec une superbe vue sur le pic Otal et les Gabietos, premiers pics de plus de 3000m d’Ordesa.
  • Vallée de Sandaruelo qui donne accès au port de Gavarnie et l’ibon (lac de montagne) de Bernatuara.
  • Vallée d’Ordiso. Sur le chemin qui y mène nous pourrons profiter de la vue sur les cascades de l’Otal ainsi que sur le pont de Burguil, suspendu au-dessus de la rivière Ara.
  • Vallée de l’Ara remontant le cours de la rivière du même nom jusqu’au cols des Mulets. Impressionante vue sur le massif du Vignemale.

Canton de Sobrarbe:

 

Buesa se trouve dans le Nord-Ouest du Sobrarbe, une terre au grand patrimoine naturel et humain.

 

Le canton est considéré Géoparc. Le siège du Géoparc est installé dans le château d’Aínsa et nous pouvons y apprendre l’histoire géologique des différentes zones du canton, depuis le delta jusqu’aux turbidites de la cascade du Sorrosal, le manteau du Mont Perdu et Cotiella, etc. Vous trouverez également un musée géologique à Lamata et toute une série de panneaux indicatifs repartis dans tout le canton.

 

Localement, il est important de souligner le rôle de protection du Parc National d’Ordesa et Mont Perdu, les Parcs Naturels de Posets-Maladeta et Sierra de Guara, du catalogage des glaciers en tant que Monument Naturel des Glaciers des Pyrénées et des milliers d’héctares sous la protection de la Red Natura 2000. Mais aussi les paysages protégés du Sobrepuerto, les zones de protection spéciale du gypaète barbu, lieux d’intérêt communautaire (LICs), zones de protection spéciale pour les oiseaux (ZEPAs).

 

À proximité:

 

Si vous aimez skier, à 45 minutes de Buesa vous pourrez profiter des stations de ski de Aramon Formigal et Panticosa.

 

À une heure de route, vous pourrez visiter les caves du Somontano, connues internationalement depuis qu’elles ont, dans les années 90, commencé à exploiter les variétés françaises Merlot et Cabernet-Sauvignon. Au jour d’aujourd’hui, elles se tournent vers les variétés autochtones comme la parraleta ou le tourisme oeunologique, notamment la maison Irius.